Chapitre 30 - Des combats bien trop rapides

Après une pause dans les anciens dortoirs de la forteresse, les aventuriers reprennent leur exploration. Ils ouvrent chaque porte et fouille chaque recoin de la zone ouest du rez-de-chaussée pour s’assurer qu’aucune goule, ou qu’aucun monstre ne rode. Il faut que l’endroit soit sûr en cas de repli de la population de Phandalin. Dans le côté ouest, ils découvriront notamment une forge et une réserve d’outils proposant tout le nécessaire pour un forgeron. Les outils sont un peu rouillés mais restent utilisables.

Une fois l’exploration de cette zone terminée, ils retournent dans le grand hall et ouvrent les portes sud. Après être passé par un couloir protégé par des balistes, ils arrivent dans la salle du trône. Cette vaste salle pleine de poussière possède une grande cheminée, une double porte au nord, un grand escalier au nord également et deux accès vers les salles aux meurtrières. Au sud, une alcôve contient une petite estrade sur laquelle on trouve un trône en calcaire blanc bordée de deux statues représentant des nains en armure. Evendur et Clain s’approche du trône pour inspecter celui-ci. Alors qu’Evendur commence à fouiller la zone, il entend un hurlement strident. Une goule cachée derrière le grand siège blanc lui saute dessus. Habillée de riches étoffes, il ne fait aucun doute qu’il s’agit de l’ancien maitre des lieux, le châtelain nain. Le mort-vivant essaye de mordre le druide mais n’y parvient pas. NybarG s’avance et donne deux grands coups de hache, Finnan rate un coup de rapière, Kerlam’halaha le brule avec un trait de feu et enfin, Clain l’achève avec une vaporisation de poison. Le combat a été tellement bref qu’Evendur s’étonne : « Je n’ai même pas pu participer au combat… » …

0e966dc9a30af9ce545a0ca903cd28e0

Clain se penche sur l’ancien roi de la forteresse et inspecte son cadavre. Il récupère une chevalière en or portant l’emblème d’Axeholme : un marteau tenu dans un gantelet. Alors qu’il regarde celle-ci, un grand bruit résonne dans toute la pièce. Un groupe de goule vient de tomber par la cheminée. NybarG réagit tout de suite et tranche le bras de la première goule à se relever. Finnan le rejoint et achève le mort-vivant en coupant les autres membres restants. Kerlam’halaha soupire, elle déteste les morts vivants. Elle se concentre quelques secondes et lance une boule de feu dans la cheminée. Les six goules restantes, n’auront même pas le temps de se relever, elles terminent toutes carbonisée dans l’âtre. Evendur, Clain, NybarG et Finnan restent stupéfait devant l’efficacité du mage. Ils lachent un « oooh » qui perdurent de longues secondes dans la salle qui se se rempli peu à peu d’une odeur de chair brulée presque insupportable. Une fois que tout le monde a repris ses esprits, Evendur marmonne encore : « Je n’ai même pas pu participer au combat… » …

Evendur et Finnan fouille les deux salles protégeant la salle du trône, mais sans trouver quoi que ce soit. Revenu près de la cheminée contenant les restes des goules, Evendur regarde par le conduit et découvre que les goules sont passées par un trou permettant de rejoindre la pièce située à l’étage au-dessus. Finnan, en bon roublard, propose de se faufiler dans la cheminée mais NybarG demande à fouiller le reste des salles au sud. Ils commencent donc par inspecter la salle à manger et la cuisine présente juste derrière la salle du trône, mais tout est en ordre, aucun danger ne semble présent dans ces pièces. Le groupe retourne donc une nouvelle fois devant la cheminée. Evendur propose que Kerlam’halaha envoie son araignée en reconnaissance. L’elfe acquiesce et demande à son familier de se rendre dans la pièce au-dessus d’eux, en passant par le chemin emprunté par les goules. En usant de sa magie, elle regarde par les yeux de son compagnon à huit pattes. Arrivée en haut, elle découvre une salle de bain contenant une baignoire remplie d’os de nains rongés. Il s’agissait vraisemblablement du lieu d’habitation des goules tombées dans le conduit. L’araignée continue son exploration en passant sous la porte au nord de la pièce. Kerlam’halaha sursaute lorsqu’elle contemple un fantôme d’elfe de la lune. Ses cheveux dégoulinent et elle flotte négligemment dans le couloir. Une certaine puissance émane de la banshee. Pendant que l’araignée revient, Kerlam’halaha ouvre les yeux et décrit sa découverte. Elle pense que le grand escalier à droite du trône menera au couloir menant à la salle de bain et à la banshee vu à l’étage au-dessus.

959025efa7fbd2692e2b217b6d6871a8

Le groupe se rassemble et décide d’une stratégie. Il est décidé de monter à l’étage et d’aller observer la banshee. Evendur inspecte l’escalier pour y déceler un piège, mais rien de particulier ne semble mis en place pour freiner leur avancée. Les cinq héros montent donc à l’étage. NybarG ouvre la première porte du couloir et découvre la salle de bain, ils sont donc au bon endroit. Ils reviennent dans le couloir et se prépare à passer l’angle. Ils auront bientôt un premier contact avec le fantôme. NybarG fait le premier pas. A peine a-t-il franchit l’angle du couloir que le visage de l’apparition devient un masque de rage alors qu’elle crie « Sortez de chez moi ».

NybarG ne cille pas et continue à avancer. Il prévient : « Ne restez pas près de moi, si elle me blesse cela pourrait encore dégénérer… ». Il frappe deux fois à l’aide de sa hache du berserker. Il constate que l’arme magique inflige de lourds dégâts à sa cible. Kerlam’halaha fait le même constat et décide d’assister le demi-orc. Elle lance un sort de hâte pour permettre à celui-ci de se déplacer plus vite, de mieux se protéger et de frapper encore plus. La banshee se retourne. Son visage effroyable terrifie NybarG. Clain et Kerlam’halaha sont impressionnés mais résistent à la terreur qui les fait frissonner. Clain lance un orbe chromatique mais celui-ci se perd dans le couloir sans atteindre sa cible. Finnan repasse par la salle de bain se cache dans l’ouverture de la porte nord. Evendur prend part au combat en lançant un rayon de lune qui fait hurler le fantôme. NybarG sourit, il est effrayé par l’apparition, mais étant déjà au contact, il frappe deux fois avec sa hache. Enfin, il agrippe la banshee par les cheveux et la décapite d’un coup sec en criant « même pas peur ».

La tête de la banshee entre les mains, NybarG est surpris de la voir hurler de douleur et de désespoir. Soudain, toute lueur s’éteint dans les yeux de la banshee, elle a enfin rejoint le monde des morts.

Ajouter un commentaire

Next Post Previous Post