Chapitre 31 - Les araignées géantes de la forteresse

Après le combat très rapide contre la banshee, le groupe se retrouve au milieu du couloir. Tout est calme, aucun signe d’autres mots-vivants. Les aventuriers décident de poursuivre leur exploration de la forteresse. Ils iront au bout de la mission, Axeholme doit être sûre pour pouvoir accueillir les villageois de Phandalin en cas de riposte de Cryovain.

Le groupe commence par ouvrir la porte que semblait garder la banshee. Ils découvrent la chambre à coucher des invités de la forteresse. Le mobilier s’est détérioré avec le temps et est couvert de poussière et de toile d’araignée. Vyldara, l’elfe de la lune est restée ici quelques jours mais elle a ensuite été emprisonnée après que les nains aient compris qu’elle était ici pour fomenter des troubles civils parmi les nains. Les nains souhaitaient envoyer plusieurs missives à son peuple pour que quelqu’un vienne la chercher, mais avant que les messagers ne puissent partir, les choses se sont emballées. Vyldara a essayé de s’échapper, à tuer plusieurs nains dans sa tentative. Les autres gardes l’ont abattue dans sa fuite. Lorsque l’esprit maléfique de l’elfe a commencé à déambuler dans les couloirs de la forteresse, emplissant Axeholme de gémissements mortels, les nains ont abandonné les lieux. Très peu ont réussi à sortir, la grande majorité ayant été tué par la banshee et par les nains qui se relevaient, transformés en goules.

Après la chambre à coucher des invités, les aventuriers fouillent le côté nord est du couloir. Ils y découvrent le hall supérieur mais un tremblement de terre semble avoir effondré toute la partie nord du couloir. Il va falloir trouver un autre accès pour continuer l’exploration de la forteresse. NybarG propose de revenir en arrière, il reste deux portes au fond du couloir qu’ils n’ont pas encore ouverte. Clain ajoute qu’ils pourront ensuite descendre par le petit escalier du mur est un peu avant dans le couloir et essaye de rejoindre l’autre côté du hall éboulé.

mj8kxav6oo441

Le petit groupe retourne donc dans le couloir et ouvre la porte de la chambre du castellan. Un lit à ossature de pierre avec un matelas moisi se dresse au milieu de cette pièce, recouvert de poussière et de toiles d'araignées. Dans le mur sud se trouve une cheminée tachée de suie. Chaque aventurier fouille un recoin de la pièce. Evendur s’attarde sur la cheminée et remarque des empreintes de mains naines dans la suie sur le mur du fond. Il pousse sur le mur qui s’ouvre sur une salle de trois mètres sur trois contenant un gros coffre en son centre. Le coffre énorme semble peser au moins quarante kilos, il sera difficile de le déplacer. Finnan aimerait l’ouvrir mais le coffre ne possède de serrure. A la place, il découvre un verrou sous la forme d’un trou étrange. Il inspecte minutieusement celui-ci et constate que le trou contient une petite indentation et un minuscule symbole de hache tenue dans un gantelet. Tout le groupe chercher autour de lui quel objet pourrait servir de clé. Finnan vérifie dans son inventaire tout comme Evendur et NybarG. Clain semble ailleurs. Evendur lui donne une tape sur le haut de la tête :

  • Tu n’as pas trouvé un truc sur le corps de la goule en bas tout à l’heure ?
  • Oh, oui s’exclame Clain en ressortant la chevalière du castellan de son sac. Le demi-elfe se penche et insère la chevalière dans le verrou du coffre. Elle rentre parfaitement dans l’orifice. Il tourne celle-ci et le coffre s’ouvre enfin. A l’intérieur du coffre, il trouve les trésors du maître de la forteresse : un heaume d’effroi et des gantelets d’ogre. Il donne les deux objets à NybarG. Celui-ci s’équipe des gantelets et range le heaume dans son sac. Il le revendra plus tard.

Il est temps de reprendre l’exploration, ils reprennent le couloir et descendent par l’escalier est. En bas, ils découvrent un enchainement de salles vides, dans laquelle plusieurs éboulements sont présents. Dans un de ces éboulements, ils découvrent un tunnel étroit qui semble avoir été creusé à main nue. Finnan indique que ce sont surement les goules qui l’ont creusé et propose de monter voir ou celui-ci mène. Le groupe monte à sa suite. Tout le monde se retrouve dans le hall de l’étage, de l’autre côté de l’éboulement. En ouvrant une porte ils découvrent le bastion supérieur. Situé au-dessus des mesures préventives du rez-de-chaussée, cette pièce permettait de défendre la forteresse notamment en jetant de l’huile au travers de grandes fentes présentes dans le sol.

Le fond de la salle est tapissé de toiles d’araignées tendues entre les piliers et les murs de la pièce. De grosses araignées géantes toisent les aventuriers qui viennent d’entrer dans leur zone de chasse. Clain annonce qu’il faut les attaquer et s’en débarrasser car il faut sécuriser la forteresse pour les habitants de villageois.

nicole-owens-spiders-web-by-kattona-ddwoyue

Deux araignées se ruent sur Finnan et mordent l’halfelin. Les crocs des monstres dégoulinent de poison et les plaies de Finnan sont remplie de celui-ci. Le roublard s’effondre dès cette attaque. Le reste des araignées restent à distance mais lancent des toiles sur les attaquants. NybarG, Clain et Evendur se retrouvent entravés dans les filaments gluants. NybarG détruit la toile d’un coup de hache et frappe le monstre en face de lui. Evendur soigne Finnan, il le ranime et supprime le poison qui coulait dans ses veines. Le druide montre une nouvelle fois que personne ne lui arrive à sa cheville pour ce qui est de sauver ses camarades. Finnan se relève et cour derrière le barbare. Il sort son arc court et commence à viser une des araignées qui l’avait mordu. Il décoche une flèche qui transperce de part en part sa cible. Un trou apparait dans le corps de l’araignée, des mandibules à l’abdomen. Kerlam’halaha se concentre et lance trois rayons de feu. Deux d’entre eux touchent la deuxième attaquant de Finnan. Clain attaque également avec des orbes chromatiques.

Le combat suit son cours, attaque des araignées à coups de crocs et de toiles. NybarG n’est plus entravé et coupe la tête devant lui. Il se rue ensuite au centre de la pièce pour attaquer les autres arachnides. Evendur invoque un tigre à dents de sabre pour assister NybarG au corps à corps. Finnan continue à tirer flèche sur flèche, Kerlam’halaha persiste avec ses traits de feu. Clain lance un agrandissement sur NybarG pour que celui-ci rivalise avec les araignées géantes. Malheureusement, le barbare ai mordu sévèrement et perd son sang-froid. Il passe en berserker et hurle de rage. Il donne deux grands coups de hache qui achève l’araignée qui l’a mordu. Finnan fonce entre les jambes de NybarG et darde de coups de rapière les araignées autour de lui. Kerlam’halaha échoue à lancer un éclair de sorcière pendant qu’Evendur soigne à nouveau Finnan. Il lance également un rayon de lune qui tue une araignée de plus. Son tigre continue à faire des ravages au côté du barbare.

Clain se déplace à travers les plans à l’aide d’un sort de pas brumeux. Il se téléporte derrière le groupe ennemi et lance un orbe chromatique sur l’une des dernières araignées. Alors qu’elle s’effondre, il s’exclame « tu n’entraveras plus personne… ». Les araignées essayent de survivre difficilement. NybarG, dans sa fureur, attaque la cible la plus proche de lui. Le tigre à dents de sabre tombe sous les coups de sa hache au grand désespoir d’Evendur. Son compagnon ne distingue plus ennemi d’allié et frappe la cible la plus proche. Evendur achève une des dernières araignées en déplaçant le rayon de lune. Clain annule l’agrandissement de NybarG et lance des traits de feu sur la dernière araignée. Alors que celle-ci l’attaque, il s’en sort avec un bouclier magique. Evendur déplace une dernière fois le rayon de lune et tue le dernier monstre. Toute le monde jette un œil vers NybarG qui se tourne vers Clain. Le demi-elfe semble en danger car NybarG n’a toujours pas retrouvé ses esprits. Il sera sauvé par Kerlam’halaha qui lance un sort sur le demi-orc. Celui-ci tombe au sol pris d’une intense crise de fou rire. Il reprend ses esprits en séchant ses larmes et s’excuse auprès de ses compagnons. Il a encore perdu ses esprits mais ses amis réussissent à chaque fois à sauver la situation.

Il est temps de finir l’exploration de la forteresse, les dernières pièces sont vides en dehors de poussière et de toiles d’araignée. La forteresse est maintenant sûre et pourra accueillir les villageois de Phandalin. Après quelques vérifications, les aventuriers décident de retour au village, il faut annoncer la bonne nouvelle à Harbin Wester et penser maintenant à trouver le repaire du dragon.

Ajouter un commentaire

Next Post Previous Post