Chasse à Versailles

L’agence Détectives de monstres a été appelée par le directeur du château de Versailles. Les visiteurs et les gardiens du lieu historique ce plaint de mauvaises blagues et d’événements étranges dans les salles et les couloirs du château. Tout le monde commence à avoir peur et il est temps de comprendre ce qu’il se passe.

petits-detectives-de-monstres-banniere

Ce soir, Zborblub Bedouche et Ewen Personne viennent en aide à Sherlise Holms, Rex Fury et Katrielle Layton. En effet, plusieurs monstres seraient à l’œuvre dans l’édifice.

L’agence dépose le petit groupe de détective sur le parking du château. Les détectives prennent le temps d’admirer le beau portal doré quand une petite agitation attire leur regard vers l’entrée gardée. Alors qu’ils s’approchent, un gardien leur demande qui ils sont et pourquoi ils sont là. Ils devront revenir le lendemain, avec un billet. Les cinq héros montrent leurs badges et expliquent qu’ils ont été appelés ici pour résoudre les problèmes de monstres. Le gardien souffle et demande confirmation :

  • Vous êtes ici pour nous aider avec les bruits étranges et les phénomènes paranormaux ? Merci !

Il fait un signe à un autre gardien qui arrive pour accompagner les détectives vers l’entrée. Il remet un badge de visiteur aux détectives et les accompagne jusqu’au hall d’entrée du château. En chemin, il explique que le directeur ne pourra pas les accueillir maintenant car un problème urgent requiert toute son attention. Un peu plus loin, les détectives observent un groupe de gardien qui parlent fort et s’agitent. C’est vers ce groupe que leur guide les emmène. Au moment où ils approchent, le groupe se calme et plus personne ne parle.

Les détectives comprennent qu’ils ont affaire au groupe des gardiens de nuit et qu’ils prennent la suite des gardiens de jour. Ils commencent leur garde dans cinq minutes et discutaient des faits étranges qui ont lieu depuis quelques temps. Katrielle et Ewen leur demandent ce qu’ils ont vu d’étrange.

  • Je surveille généralement tout le premier étage et hier nous avons retrouvé le trône du roi au milieu de la galerie des glaces. Je faisais ma tournée habituelle et je n’ai rien vu et rien entendu. Je vous avoue ne pas comprendre comment cela a pu se produire. Ça fait quand même un peu peur.
  • Moi, je travaille au Trianon. Le grand et le petit, et tous les soirs j’entends le clavecin se mettre en route, mais lorsque j’arrive, la musique s’arrête et je ne vois rien. Je ne sais pas ce qui se passe, qui s’amuse à me faire des blagues, mais je commence à en avoir marre.

Alors que les gardiens expliquent les évènements étranges qui ont lieu chaque soir, deux visiteurs arrivent affolés. Deux dames qui terminaient tranquillement leur visite arrivent apeurée en courant.

  • Nous étions dans la galerie des batailles lorsque les lumières se sont brusquement éteintes. Il faisait vraiment noir et nous cherchions notre chemin lorsque nous avons entendu des bruits sourds, comme des pas lourds.
  • Nous nous sommes donc précipitées vers la sortie, le couloir aux statues n’était éclairé que par les lumières extérieures. Les pas se rapprochaient et des ombres géantes apparaissaient sur le mur. Nous avons crié de toutes nos forces et nous sommes sorties en courant.

Les deux dames repartent et les gardiens commencent leurs différentes rondes. Avant de partir, le gardien qui les a guidés vers le hall leur remet un plan du château.

Les cinq détectives commencent donc à parcourir le château pour comprendre et identifier les monstres à l’œuvre. Ils passent par différents petits salons pour atteindre les appartements de mesdames. C’est la chambre de l’une des filles du roi. Les détectives trouvent des griffures et de grosses marques de pattes en haut des tapisseries. En recherchant un peu plus, ils trouvent le premier nid de monstre sous le lit. Quelques objets se trouvent sur le sol : des trousseaux de clés, un talkie-walkie et des coussins. Rex passe un moment à feuilleter le guide des détectives de monstres. Celui-ci contient la liste des monstres connus.

Le groupe continue son exploration du château. Ils entrent dans la salle de musique attenante à la chambre de mesdames. Les clavecins sont déhoussés et les portes sont à moitié ouvertes. Katrielle et Sherlise trouvent de petites déchirures sur les housses, ce sont de nouveaux des marques de griffes.

Les détectives passent par un petit salon ne présentant aucune trace avant d’accéder au premier étage. Ils découvrent la chapelle, un magnifique lieu qui accueillait les messes du roi et de la cour. Les magnifiques lumières produites par le coucher de soleil sur les vitraux embrasent la pièce. Zborblub et Ewen essayent l’orgue dans la pièce et son surpris par les sons déformes qui en sortent. Ewen passe sa main dans l’un des tuyaux et découvre des papiers de chocolats à l’intérieur. L’un des monstres aura sans doute voulu faire une blague dans ce lieu.

Après la chapelle, ils passent par le salon hercule, aussi nommé salon de l’abondance. C’est la pièce dans laquelle le roi organisait de grand repas. Durant l’exploration de la pièce, les lumières s’éteignent soudain. D’effrayantes ombres surgissent soudain. Ewen utilise une allumette et trouve l’interrupteur, il rallume aussitôt la lumière. Les détectives continuent par le salon de Venus. Une odeur insupportable les assaille mais Ewen et Sherlise trouvent des croutes de fromage sous la chaise du gardien. Fausse alerte, pas de monstre ici. Des bruits sourds retentissent accueillent les héros dans le salon suivant, celui de Mars. Rex, Sherlise et Ewen trouvent une barrière couchée au sol, elle vient de tomber et a été responsable du bruit. Ils en déduisent que le monstre à l’origine des ombres dans la chapelle s’est enfui par ici.

Dans le salon de Mercure, un garde appelle à l’aide. Il est bloqué dans un rideau explique que quelqu’un lui a piqué le bras. Zborblub et Katrielle inspecte le rideau et découvre une multitude de petites aiguilles de couturière le long du rideau. Le gardien ricane et explique avoir compris. Des couturières viennent régulièrement au château pour réparer les rideaux et les tapisseries.

Dans le salon Apollon, le trône récemment restauré est bien installé au centre de la pièce. Les détectives remarquent des traces de rayures sur le parquet. Ils continuent leur chemin par la célèbre galerie des glaces. Ici, les lustres ont été montés ou descendus, il n’y en a pas un à la même hauteur. Rex et Ewen remarquent qu’il mande des ampoules sur tous les lustres. Un gardien dans la salle confirme que tous les soirs des ampoules disparaissent. Les détectives trouvent des Amnios. Après une bonne blague de Rex, les petites bestioles expliquent qu’elles restent ici car au crépuscule, elles peuvent apercevoir de magnifiques ombres chinoises. Les détectives sont maintenant sur, entre les ombres chinoises et les traces de chocolat, l’un des monstres est le monstre des ombres à coup sûr. Ils demandent au gardien s’il y aurait un distributeur permettant d’obtenir une tablette de chocolat. Celui-ci rigole et explique de trouver Robert, dans la galerie des batailles. Il a toujours à manger sur lui.

Dans la chambre du roi, un lit à baldaquin trône fièrement au centre de la pièce derrière une barrière dorée. Dans un coin un paravent somptueux habille la pièce. Des bruits de grattements proviennent de derrière le paravent. Zborblub s’approche doucement et effraie un pigeon qui s’envole et sort par une fenêtre ouverte. L’équipe repart sans se douter qu’ils viennent de passer à côté d’un autre nid de monstre.

Dans l’avant-dernière pièce, l’antichambre de l’œil de bœuf, ils passent devant une grande cheminée mais ne découvre rien de particulier. Dans la toute dernière pièce du château, la galerie des batailles ou les deux dames ont été effrayées, rien de particulier si ce n’est une obscurité totale. Les détectives trouvent Robert et lui emprunte une tablette de chocolat. Il lui demande de sortir de la pièce et mette en place un piège avec une corde et un filet, la tablette de chocolat au centre de celui-ci. Les détectives se cache derrière une grosse couette détenue par Ewen. Après quelques instants, le monstre des ombres apparaît. Il s’approche doucement de la tablette et la prend dans sa grosse patte. Alors qu’il croque dans celle-ci, Zborblub tire sur la corde et Rex jette son filet. Le premier monstre est attrapé.

Après avoir exploré l’ensemble des pièces du château, les détectives décident de revenir en arrière pour se rendre au Trianon et peut-être à l’écurie. Sur le chemin, ils découvrent d’étrange traces noires devant la cheminée dans l’antichambre à l’œil de bœuf. Alors qu’ils examinent celle-ci, un gardien faisant sa ronde leur explique qu’un ramoneur vient de finir l’entretien de la cheminée. Une fausse piste de plus donc.

PetitsDetctivesdeMonstres_Stremon3

Les détectives retournent dans la chambre de mesdames, l’endroit où ils avaient trouvé le premier nid de monstre. Rex fouille de nouveau dans le manuel et suppose que le monstre des portes est à l’œuvre. Les portes entre-ouvertes, et les autres indices vont dans ce sens. Selon le manuel, le monstre des portes est un gourmand et les détectives décident donc de mettre en place le même piège que pour le monstre des ombres. La réussite est totale et le deuxième monstre est rapidement attrapé. Malgré cela, le détecteur des détectives vétérans, Katrielle et Zborblub continue à indiquer la présence d’un autre monstre.

Le groupe refait donc le chemin inverse, sort du château et se rend dans le Trianon puis dans les écuries sans trouver de nouveaux indices. A l’extérieur, des jardiniers indiquent avoir du mal à faire fonctionner les fontaines. Certains mécanismes, même neufs, se cassent la veille de leur mise en eaux. Les détectives trouvent des tuyaux tordus et percés. Katrielle sort sa loupe et comprend que les trous sont en fait des marques de dents.

Quelque peu abattus, les héros ne savent pas où reprendre leurs recherches. Ils ont déjà fouillé tout le château et décident de retourner dans la galerie des glaces pour étudier cet étrange flash. Sur le chemin, Rex continue de feuilleter le manuel des chasseurs de monstres et s’exclame. C’est sans doute lui : le monstre des reflets. Il adore faire des blagues, collectionner des objets brillants et se regarder dans un miroir ou une fontaine. Il détester que l’on casse un miroir, pourquoi ne pas en briser un dans la galerie des glaces pour être sûr ? La galerie est sur le chemin, les détectives décident de casser un petit miroir, facile à remplacer et aussitôt, le monstre des miroirs sort de sa cachette et mord Katrielle. Zborblub et Rex réagisse tout de suite et capture le troisième monstre.

Après cela, le niveau de peur du château de Versailles retombe enfin à zéro. La mission est accomplie et les détectives peuvent enfin repartir, éreinté par l’exploration de la totalité du lieu.

Le fin mot de l’histoire :

Tout a commencé au moment où le trône du roi est revenu au château. Ce dernier a passé de longues semaines dans un atelier pour sa restauration. L’objectif des artistes de l’atelier était de redonner au trône tout son éclat et sa brillance.

Le monstre des ombres s’ennuyait dans l’atelier, il ne faisait plus peur. Il a profité du transport du trône au château pour s’y introduire.

Le monstre des portes avait déjà fait son nid au château de Versailles, mais il ne trouvait plus de distractions pour l’amuser.

Le monstre des reflets s’amusait jusqu’à présent dans les fontaines du château. Il a découvert depuis peu la galerie des glaces et a réussi à se glisser à l’intérieur.

Tous les 3 s’entendent très bien. Ils adorent faire des blagues. Ils ont donc décidé de faire équipe pour effrayer les visiteurs et les gardiens du château.

Scénario créé par Amandine Laverlochère et obtenu sur le site laloutreroliste.com : https://www.laloutreroliste.com/pdf-gratuits/petits-detectives-de-monstres-pdf-gratuits/

Ajouter un commentaire

Previous Post